SIGNATURE DE L’ALLIANCE POUR LA SANTÉ TRANSFRONTALIÈRE FRANCO-ALLEMANDE

SIGNATURE DE L’ALLIANCE POUR LA SANTÉ TRANSFRONTALIÈRE FRANCO-ALLEMANDE
Mercredi 23 Novembre 2022

Mercredi 23 novembre dernier à Sarrebruck, le Land de Sarre, la Région Grand Est ainsi que le Département de la Moselle en association avec l'Eurodistrict SaarMoselle ont signé une alliance destinée à joindre leurs forces pour faciliter l'accès aux soins des populations dans les régions frontalières.

L'Eurodistrict est mobilisé depuis plusieurs années déjà pour faire évoluer la coopération transfrontalière sanitaire entre la Moselle et la Sarre. C'est dans le cadre de son projet « GeKo SaarMoselle, structurer et développer la coopération sanitaire transfrontalière sur l'espace Sarre-Moselle » qu'a été initiée l'intention de cette alliance, qui entend donner un nouvel élan à cette coopération pour améliorer et faciliter l'accès aux soins de la population de ce bassin de vie transfrontalier.

La Secrétaire d'État à la Santé, Bettina Altesleben, souligne que « le gouvernement sarrois s'engagera à créer de véritables service de soins transfrontaliers. Il est important que l'idée européenne vécue à la frontière le soit également dans le domaine de la santé. En collaboration avec les acteurs du secteur de la santé, nous souhaitons développer des solutions adaptées à la réalité de notre espace de vie ».

La zone d'expérimentation voulue par l'alliance pourrait s'étendre au sein d'un corridor de santé permettant à la population de part et d'autre de la frontière d'expérimenter un accès aux soins hospitaliers et en médecine de ville transfrontalier.

Le président de la région Grand Est Jean Rottner est « fier et heureux de signer ce jour l'alliance pour la santé transfrontalière qui atteste de la volonté de nos territoires d'avancer toujours plus vite et mieux en faveur de la prise en charge, de l'accès aux soins et du remboursement des frais de santé de nos concitoyens. »

Gilbert Schuh, Vice-président du Département de la Moselle, a pour sa part exprimé sa satisfaction quant à la bonne coopération des acteurs locaux. « La santé est désormais un thème majeur pour les citoyens sarrois et mosellans de notre bassin de vie et je suis heureux de l'unité des élus locaux autour de la santé transfrontalière et de son développement. L'Eurodépartement de la Moselle dont je représente le président aujourd'hui, est un acteur engagé de longue date dans la coopération transfrontalière de par sa situation, son histoire et sa volonté. »

En ce qui concerne les prochaines étapes du projet, la priorité de l'Eurodistrict est de poursuivre les actions engagées dans le cadre du projet GeKo, qui s'achèvera à la fin de cette année. Le président de l'Eurodistrict Peter Gillo déclare à ce sujet : « Il est maintenant extrêmement important de maintenir la dynamique créée autour de cette thématique. Car pour notre région frontalière, le bénéfice est double : tout d'abord, les sites hospitaliers seront renforcés de part et d'autre de la frontière, mais surtout, les patients en seront les premiers bénéficiaires ».

retour à la liste