Le plan Climat

Issu des Grenelles de l'Environnement I et II, le Plan Climat Energie Territoire est un dispositif mis en oeuvre à l'échelle nationale et décliné dans les principales collectivités qui maillent le territoire français (régions, départements, intercommunalités, villes, parcs naturels…). Il a pour ambition de répondre aux problématiques environnementales qui nous concernent tous - et notamment celles des gaz à effet de serre (GES) - en mobilisant tous les acteurs du territoire où celui-ci s'applique.

Les enjeux

Le changement climatique s'est accéléré au cours du XXe siècle, ayant des conséquences désastreuses sur les équilibres naturels. Il n'épargne aucun pays et nous pousse à modifier nos modes de vie.

Les activités humaines rejettent des gaz à effet de serre dans l'atmosphère qui provoquent l'augmentation de la quantité de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, et, par conséquent, le réchauffement de notre planète.
 

Déplacements, chauffage, consommation... Nos modes de vie ont fortement impacté notre environnement.

C'est en ce sens que la Communauté d'Agglomération Forbach Porte de France s'engage dans le combat contre le réchauffement climatique par l'intermédiaire de son Plan Climat Air Energie Territoire (PCAET). La nécessité et l'urgence de nous positionner face aux problématiques du réchauffement et de la raréfaction des énergies fossiles sont réelles !

L'ambition principale est l'activation d'une démarche territoriale globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'adaptation au changement climatique.

 

    Concrètement, il s'agit d'ici 2020:

    • d'améliorer de 20% l'efficacité énergétique
    • de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre
    • de porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d'énergie

    C'est la démarche « 3x20 » que vise l'Union Européenne pour 2020.


     

    Le plan d'action

    La Communauté d'Agglomération de Forbach s'est inscrite dans ce mouvement en 2012, en démarrant l'élaboration de son Plan Climat Energie. Il vise à la fois le territoire de l'agglomération, et, par devoir d'exemplarité, les services et le patrimoine de la collectivité.

    Le diagnostic réalisé à partir de la méthode Bilan Carbone® a permis de révéler les principaux postes émetteurs de GES sur notre territoire. Les trois principaux postes émetteurs sont le déplacement de personnes (23%), le résidentiel (20%) et la consommation alimentaire (18%). Ainsi notre territoire émet chaque année près de 3 tonnes « équivalent carbone » par habitant, soit 6 fois plus que le niveau maximal recommandé par le Groupement International d'Experts sur le Climat (GIEC).

    Des ateliers de concertation regroupant diverses catégories d'acteurs du territoire (citoyens, élus, entreprises, associations, agents) ont élaboré, à la lumière de ces informations, un Plan d'Action visant à répondre aux objectifs de diminution des émissions et d'adaptation du territoire.

    La stratégie de la Communauté d'Agglomération se décline dès lors en 4 axes :

    Axe 1 - Agir sur les déplacements des personnes et des biens

    Axe 2 - Agir sur l'efficacité énergétique du cadre bâti

    Axe 3 - Favoriser l'indépendance du territoire, le développement des circuits courts et la gestion durable  des ressources

    Axe 4 - Sensibiliser les acteurs du territoire aux questions environnementales et énergétiques

    Les 23 actions qu'ils regroupent, réparties sur les deux volets « Territoire » et « Patrimoine et Services » ont été adoptées par le Conseil Communautaire et sont progressivement mises en oeuvre. Sont inscrites au projet, des actions tels l'organisation des déplacements professionnels, l'accompagnement des initiatives des particuliers en matière d'énergie, le développement de l'attractivité des transports collectifs, le renforcement des circuits courts ou encore la promotion du covoiturage et d'une agriculture locale et durable.